Laissez-vous tenter par une belle promenade dans les jardins du Domaine national de Saint-Germain

Aidez-nous à améliorer le site Internet de Saint-Germain-en-Laye Tourisme. Prenez quelques instants pour répondre au questionnaire de satisfaction.

Cliquez ci-dessous pour lancer l'audioguide ZeVisit sur le Domaine national.

Télécharger le plan du Domaine national

Après avoir parcouru la célèbre Terrasse Le Nôtre, laissez-vous tenter par une belle promenade dans les jardins du Domaine national. Leur histoire est à l’image de celle du château, elle a connu plusieurs étapes d’aménagement bien différenciées.

C’est principalement Henri IV qui a su magnifier ce parc en y faisant construire, à la fin du XVIe siècle, six terrasses qui descendaient jusqu’à la Seine, des galeries percées d’arcades et de somptueuses grottes. A l’époque les jardins du château de Saint-Germain comptaient parmi les plus beaux d’Ile-de-France.

Les parterres à broderies de Le Nôtre

Sous le règne de Louis XIII, les jardins perdent de leur éclat et c’est Louis XIV qui confie à Le Nôtre le soin d’en créer de nouveaux entre 1662 et 1674. C’est lui qui donnera ses lettres de noblesse à ce site exceptionnel en créant les célèbres parterres à broderies.

Les jardins à la française

Heureux sont donc les promeneurs et joggeurs qui aujourd’hui parcourent les jardins à la française aux noms très évocateurs : le Boulingrinle Grand Parterre et le Jardin de la Dauphine. Et savez-vous d’où vient le nom « Boulingrin » ? C’est la traduction de « bowling-green », « gazon pour jouer aux boules », aménagé à la demande du roi pour satisfaire les desiderata d’Henriette d’Angleterre. 

Le jardin à l’anglaise

Quant au jardin paysager à l’anglaise, créé en 1845 par Loaisel de Tréogate, ingénieur du domaine de la Couronne, il a été pris sur une parcelle de la forêt et présente des arbres remarquables.

Un espace récréatif

Aujourd’hui, le Domaine s’est adapté au public familial. C’est un lieu ludique où les enfants peuvent profiter des aires de jeux qui leur sont dédiées (ouvert selon météo).

Les promeneurs peuvent également faire une pause gourmande en s’arrêtant dans l’un des restaurants qui proposent un déjeuner sur le pouce ou un sympathique goûter.

Chacun y trouvera donc de quoi réjouir la vue et les papilles…

En savoir plus