Eglise Saint-Germain

Site et monument historiques ,  XIXe siècle ,  Eglise à Saint-Germain-en-Laye
Office de Tourisme de Saint-Germain-en-Laye
Office de Tourisme de Saint-Germain-en-Laye
Office de Tourisme de Saint-Germain-en-Laye
Office de Tourisme de Saint-Germain-en-Laye
Office de Tourisme de Saint-Germain-en-Laye
Office de Tourisme de Saint-Germain-en-Laye
Office de Tourisme de Saint-Germain-en-Laye
Office de Tourisme de Saint-Germain-en-Laye
Office de Tourisme de Saint-Germain-en-Laye
Office de Tourisme de Saint-Germain-en-Laye
Office de Tourisme de Saint-Germain-en-Laye
Office de Tourisme de Saint-Germain-en-Laye
Office de Tourisme de Saint-Germain-en-Laye
Office de Tourisme de Saint-Germain-en-Laye
Office de Tourisme de Saint-Germain-en-Laye
Office de Tourisme de Saint-Germain-en-Laye
  • L’église actuelle date du XIXe siècle ; elle est la quatrième construite sur le même emplacement. Elle a été bâtie en 1827 sur les plans des architectes Jean Aimé Moutier et Alexandre Jules Malpiece et reprise en 1848 par Joseph Nicolle sur les fondations des trois édifices antérieurs : celui du XIVè siècle, celui de Jules Hardouin-Mansart à partir de 1683, et celui de Nicolas Potain en 1766.

    Les architectes ont conservé la tour clocher qui constituait, avant la construction de Potain, la façade orientale de l’église et ont repris l’idée d’inverser l’entrée face au château.

    A l’intérieur, on peut admirer les fresques peintes entre 1849 et 1857 par Eugène Amaury-Duval, élève de Jean-Auguste Ingres qui s’est inspiré de l’Ancien et du Nouveau testament. L’abside, la nef et les chapelles latérales sont superbement ornées.

    Sans oublier des œuvres exceptionnelles tels le Baptême du Christ de Charles Joseph Natoire ou le Crucifiement d’Antoine Ansiaux (1828).

    L’église abrite aussi le mausolée de Jacques II Stuart-VII d’Ecosse. Le projet fut conçu par Moutier et Malpièce, alors en charge de la construction de l’église, qui s’inspirèrent de l’architecture funéraire antique. Le mausolée fut achevé en 1835.

    Les Grandes orgues. Elles ont été commandées par Louis XIV à Alexandre Thierry en 1698, complétées, en 1709, pour atteindre quarante jeux. Aujourd’hui, l’instrument en comporte quarante-sept et se compose d’environ trois mille tuyaux. Il a été classé monument historique en 1984 et a fait l’objet de restaurations successives dont celle, en 1852, d’Aristide Cavaillé-Coll. Pendant plus de 80 ans, la famille Alain a donné une âme à ce bel instrument.

    L’orgue du chœur est l’œuvre d’Aristide Cavaillé-Coll, le plus grand facteur d’orgues de son temps. Il a été installé dans l’église de Saint-Germain en 1889 ; il est protégé au titre des monuments historiques depuis 1984.

    Vous avez visité ou envie de visiter ce lieu ?
    Votre avis nous est précieux, merci de laisser votre commentaire, à l'aide des smileys situés en contrebas de cette page, après votre visite.
  • Tarifs
  • Gratuit
Déposer un avis

Écrivez votre avis sur Eglise Saint-Germain :

  • Horrible
  • Mauvais
  • Moyen
  • Très bien
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur Eglise Saint-Germain, soyez le premier à en laisser un !