Exposition du peintre Dominique Bertrand - Espace Paul et André Vera

Culturelle ,  Exposition ,  Peinture à Saint-Germain-en-Laye
Valérie Feltesse
Dominique Bertrand
Dominique Bertrand
Dominique Bertrand
Dominique Bertrand
Dominique Bertrand
Dominique Bertrand
Dominique Bertrand
Dominique Bertrand
Dominique Bertrand
Dominique Bertrand
Dominique Bertrand
Dominique Bertrand
Dominique Bertrand
  • Du 8 au 26 novembre, venez (re)découvrir le peintre expressionniste saint-germanois Dominique Bertrand à l'Espace Paul et André Véra.

    Exposé pour la première fois rue du Vieil Abreuvoir l'année dernière, retrouvez cette fois-ci à l'Espace Paul et André Vera 60 huiles sur toiles et de nombreux carnets de l'artiste.

    DOMINIQUE BERTRAND 1925 - 2015

    Œuvres
    974 toiles - huiles sur toile ou sur bois
    504 dessins
    62 carnets de textes avec dessins à l’encre et aquarelle
    Tapis sur canevas

    Caractères de l’œuvre

    Figurative, intimiste, à tendance expressionniste (cf. Ecole de Paris)
    Autres : dessins, photos, tapisseries, jardins, collages de fleurs, poésie
    Références : postimpressionnistes et expressionnistes

    La Famille Bertrand à Saint-Germain-en-Laye

    En 1866, Alexandre Bertrand est nommé conservateur d’un musée qui n’est encore qu’à l’état de projet dans le vieux château (assez délabré) de Saint-Germain-en-Laye, il décide alors d’y fonder le premier musée d’archéologie français. Il crée 40 salles tout au long de sa vie de savant et élève, avec sa femme Berthe Lévy, ses cinq enfants (une fille et quatre garçons), au sein du château. Le premier de ses fils est Henry, fut maire de la ville de 1919 à 1929. Le second Georges fut inspecteur des finances, et eut plusieurs enfants dont Jean, qui devenu médecin réputé à Saint-Germain et Dominique, devenu peintre.
    Dominique, fut également un ami de Pauline Denis, fille de la seconde femme de Maurice Denis. Il a été à de nombreuses surprises-parties chez eux, et est allé y peindre aussi.

    Le peintre Dominique Bertrand

    Peintre cartonnier et tapissier
    Fut massier* d’Othon Friesz à La Grande Chaumière avant d’entrer au journal Le Jardin des Modes dans la réalisation artistique où il est maquettiste jusqu’à la fermeture du journal en 1971.
    Poète, il écrit régulièrement sans pour autant être publié. 62 carnets font état d’une sensibilité singulière orientée vers une poésie du quotidien de la fin du XIXème siècle et regroupent les thématiques de son œuvre, le travail de sa recherche, les valeurs qui le conduisent. Il fut corrigé dans sa jeunesse par Paul Eluard.

    Malgré le succès rencontré lors de ses expositions, il n’a jamais souhaité entrer dans « Le Marché de l’Art » qui prône des valeurs opposées aux siennes. Il a donc préféré l’obscurité et la sincérité afin de développer son univers personnel hors des codes en vigueur.
    Malgré ses nombreux talents, il a toujours privilégié la peinture à laquelle il s’est pleinement consacré de 1975 (après la crise économique) jusqu’à sa maladie en 2013.

    Expositions

    De 1975 à 1996 : 47 expositions. Dont Paris, régulièrement. 14 expositions personnelles.
    Mars 1984 : 70 tableaux à La Pernoderie, Créteil.
    Mai 1985 : Château de St-Germain, Salle des Gardes « Hommage à Victor Hugo ».


    *massier : Dans les écoles d’art et d’architecture, dans les ateliers de peinture ou de sculpture, le massier est un élève élu par ses condisciples pour les représenter et pour assurer diverses tâches, notamment gérer les finances communes de la classe ou de l’atelier.
  • Langues parlées
    • Français
  • Tarifs
  • Gratuit
Déposer un avis

Écrivez votre avis sur Exposition Du Peintre Dominique Bertrand - Espace Paul Et André Vera :

  • Horrible
  • Mauvais
  • Moyen
  • Très bien
  • Excellent
1 avis
Excellent
  • découverte d'un très grande peintre expressionniste

    découverte des oeuvres magnifique et fragiles sur le salon " art3f "Paris - Port de Versailles 28 jan 2017

    ,